Nouveautés

C’est bon pour le moral…

L’action thérapeutique du chocolat, en produit pharmaceutique était très développée autrefois.

Au siècle dernier, on vendait des mélanges chocolatés aux propriétés médicinales : le chocolat « anthelminthique » de Vandamme avec huile de croton, calomel, sucre et pâte de cacao; le chocolat aux grains de glands contre l’atonie générale; le chocolat purgatif et même le chocolat antivénérien.

Les effets toniques et antidépresseurs du chocolat observés déjà depuis le XVIIème siècle ont pu être expliqués grâce à la science moderne.

Le chocolat contient en effet des substances chimiques toniques dont les principales sont la théobromine,la caféine, la phényléthylamine et sérotonine qui stimulent le système nerveux central, améliore les performances musculaires et les réflexes, lutte contre le stress et les états dépressifs.

Elles ont un rôle dynamisant et euphorisant.

L’action du chocolat est double. Objet de gourmandise, de satisfaction, le chocolat est lié à une idée de récompense. C’est un cadeau que l’on s’offre à soi-même pour son plaisir.

Cet acte égoïste qui fait du bien provoque une sécrétion d’endorphines à l’effet euphorisant et calmant proches de l’opium.

Le chocolat comble les manques d’affection, les déceptions, les états nerveux : c’est un curatif symptomatique de tous nos troubles.

 

Substances et effets du chocolat sur le moral

il contient …

de la saccharose,

de la théobromine : alcaloïde stimulateur du système nerveux central et stimulateur cardiaque.

de la phénylethylanine : substance « psycho-stimulante » qui a un rôle de neurotransmetteur et d’anti-dépresseur

de la caféine : alcaloïde qui a des effets tonifiants,

de la serotonine  : neurotransmetteur antistress,

de la tyramine : dérivé d’acide aminé,

Le chocolat est très riche en sels minéraux, surtout en phosphore et magnésium.

 

Vous avez donc toutes les bonnes raisons de manger du chocolat chaque jour !

56351688